2

Relations presse mode d’emploi

mercredi singulier sur les relations presse

Quelles sont les bases des relations presse ? Comment écrire un communiqué ? A qui le transmettre ?… Telles sont les questions pratiques auxquelles a répondu le Mercredi Singulier du 18 décembre. Petite initiation pour lancer et piloter ses relations avec les journalistes. 

Pour développer la notoriété, la crédibilité ou la légitimité d’une activité ou d’une entreprise, les relations presse (RP) sont incontournables. Le Mercredi Singulier du 18 décembre, intitulé « Bien débuter vos relations presse en 2020 », a démontré aux coworkers l’utilité de ce domaine de la communication. Au programme : les bases des relations presse, la rédaction d’un communiqué et le retour journalistique.

On ne se lance pas à l’aveugle dans les RP et il faut donc suivre quelques principes indispensables. « La première base est celle de la capacité de rédaction », souligne Alexandre Dolléans, intervenant et account manager (Liana Technologies). Il s’agit d’abord d’avoir suffisamment de temps devant soi. Puis, en prenant la plume, chasser de son esprit l’angoisse de la page blanche, « il y a toujours de l’information à traiter », fait remarquer l’intervenant. On pensera par exemple au développement de l’entreprise, aux partenariats, aux nominations… Ce qui fait aussi la richesse de l’information est la capacité de dégager une problématique globale et vulgarisée à partir d’un simple fait, si petit ou local soit-il. Dans cet esprit, l’efficacité de l’information tient beaucoup à sa mise en perspective dans le contexte de l’actualité. 

Intervention aux Studios Singuliers
Alexandre Dolléans

Le sujet du communiqué de presse est d’actualité 

Une récente enquête international (Liana Technologies) donne le regard professionnel des journalistes sur les communiqués de presse. A la question « Quels facteurs vous font lire un communiqué de presse ? », plus de neuf journalistes sur dix (93 %) répondent : « Le sujet du communiqué est d’actualité ». Une très forte majorité du même ordre (91 %) décide de lire le communiqué si son texte est « clair et compréhensible ». Celui-ci doit répondre à la règle des 5 W, de l’anglais What ? Who ? Where ? When ? Why ?, soit en français, Quoi ? Qui ? Où ? Quand ? Pourquoi ? En outre, un bon communiqué comporte obligatoirement un titre intéressant et informatif, de la même façon que l’en-tête doit être accrocheur. 

La maîtrise de la rédaction d’un communiqué de presse ne suffit pas, faut-il aussi savoir à qui le transmettre et de quelle manière. Utiliser un fichier Excel de journalistes non ciblés et à mettre à jour est une démarche longue et inutile. La priorité est de sélectionner les journalistes spécialisés dans le secteur. « Il est aussi utile de toucher des types de presses différents », observe Alexandre Dolléans. Par exemple, dans le cas du lancement d’une start-up sur le bien-être, la dimension « bio » peut intéresser la presse spécialisée sur le développement durable, tandis que l’équipe de jeunes entrepreneurs est en mesure de séduire les publications de RH, et la question de la levée de fonds la presse économique et financière. Une fois fixé le panel de journalistes, attention à soigner l’objet du mail et ne pas juste indiquer « communiqué de presse », au risque de sa non ouverture ou d’un clic en direction de la poubelle…

Plus globalement, les relations presse appliquées aux starts up ont de forts atouts en termes de visibilité. Elles permettent aux jeunes pousses d’être repérées par les incubateurs, de trouver des partenaires et de contribuer à la valorisation de leur image. Bref, pour bien débuter la nouvelle année, ne négligez pas les relations presse ! 

Christophe de La Mure

Comments 2

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *