Comment prendre la parole en public par Ratiba Ayadi

Ratiba Ayadi - prendre la parole en public

« Je suis formatrice en éloquence et en prise de parole en public ». C’est ainsi que Ratiba Ayadi, fondatrice de La Force de la Parole, se définit. Ce 18 septembre, elle anime un Mercredi Singulier aux Studios Singuliers.

Face à son nouvel auditoire d’une dizaine de personnes, la jeune femme, tout à fait à l’aise, capte d’emblée l’attention des participants. Cette économiste de formation, créatrice de son entreprise il y a seulement un an, a l’habitude de former des publics très divers comme des jeunes de banlieue, des étudiants, des entrepreneurs ou des personnes en milieu carcéral. « Ce métier exige de s’adapter aux personnes que l’on a devant soi », explique-t-elle. Avec le groupe de coworkers bien pris en main, l’installation d’échanges dans la salle ne se fait pas attendre.

« Faut-il parler fort pour être éloquent ? ».

Un premier débat permet d’évoquer la question de la différence entre l’art oratoire et le théâtre. L’art oratoire se rapproche de la « plaidoirie », précise Ratiba Ayadi, « où l’on ne joue pas de rôle ». Autre sujet abordé : « Comment être crédible ? ». La formatrice donne alors quelques conseils : marcher calmement, poser son regard, sa voix… 

Cyril enchaîne aussitôt en interrogeant : « Faut-il parler fort pour être éloquent ? ». En guise de réponse, retenons principalement qu’il s’agit de placer sa voix sans crier et savoir marquer des temps de pause. A ce propos, une bonne gestion des moments de silence a toute son importance dans la prise de parole en public. En toile de fond des échanges, comment vaincre sa peur.

Avoir ses pieds bien ancrés dans le sol pour prendre la parole en public

L’interaction dans le groupe se poursuit jusqu’au moment où Ratiba Ayadi propose aux participants de faire un test oratoire. Avant de commencer, elle énonce les gestes fondamentaux permettant de prendre la parole en public avec éloquence pour affirmer ses projets et ses idées. A titre d’exemples, avoir ses pieds bien ancrés dans le sol, ne pas toucher son corps, être droit, bien respirer, chercher le regard des personnes pendant trois secondes…

Forte de ces conseils, Agathe, architecte indépendante, se lance dans un speech de présentation du chantier d’aménagement des locaux de l’immeuble, actuellement en cours. La parole fluide et le discours claire donnent l’essentiel de l’information en respectant les minutes de prise de parole. Encore un peu de travail pour hausser un peu le ton de la voix, acquérir une bonne maîtrise des gestes, et cela sera parfait. Applaudissements nourris, le public est conquis.

Christophe de La Mure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *