La méditation pour développer le leadership du futur

Comment agir avec efficacité dans le monde du travail sans cesse en quête de performance ? La méditation peut être une solution. Le Mercredi Singulier du 20 novembre a permis de mieux comprendre le rôle et les bénéfices de cette pratique.

Un silence absolu règne dans la grande salle des Studios Singuliers. Non pas le silence habituel des coworkers en plein travail, mais un tout autre, profond et imperturbable dans un moment de relaxation et de détente. Celui-ci « permet de vivre avec plus de facilité, de performance et de plénitude intérieure », explique Stanislas Lajugie, formateur certifié de méditation par l’Institut Heartfulness.

Lors de ce Mercredi Singulier du 20 novembre, recherches scientifiques à l’appui, il a démontré les bénéfices de la méditation et expliqué comment élever ses performances mentales, en matière de décision, de gestion du stress et de qualités relationnelles.

Dans un monde du travail qui va de plus en plus vite, toujours plus complexe, et en quête de performance, comment acquérir la maîtrise de soi ? « Le savoir-faire ne suffit pas, il faut développer le savoir-être », souligne Stanislas Lajugie. Pour agir avec efficacité dans la vie professionnelle, l’attention, le calme et l’écoute s’avèrent indispensables. La méditation trouve là tout son sens. Cette pratique suppose le contrôle de soi, la conscience de soi et la régulation émotionnelle.

Prendre les bonnes décisions

Au cours de notre existence, c’est le mental qui prend le dessus. Le passé revient sans cesse, que l’on rumine constamment… Or, il est nécessaire de mettre de côté le passé pour prendre les bonnes décisions : « Cela tient à la capacité à se focaliser, être dans le moment présent et pas dans le bavardage mental », estime Stanislas Lajugie.

En outre, le cerveau a tendance à développer la pensée négative. Dans les décisions quotidiennes, le conscient n’interviendrait qu’à hauteur de 5%, les 95 % restant dépendraient du subconscient, déterminant dans les premières années de la vie. Autrement dit, la plupart de nos actes seraient subconscients. « Comment faire alors dans ma vie pour que le subconscient soit mon meilleur ami ? », interroge Stanislas Lajugie. Pour redevenir maître de ses émotions, la méditation peut être une solution. Un premier pas vers la sagesse…

Christophe de La Mure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *