1

La portabilité de la réputation personnelle

La portabilité de la réputation personnelle

par Benoit Allibe, co-fondateur de Famust.com

Combien de bonnes étoiles, d’élogieux commentaires, de hautes recommandations asseyent votre e-réputation ? Personne ne vous a prévenu ? Votre réputation est mesurable et désormais portable sur internet ! Co-fondateur de Famust.com, cette application qui centralise pour vous toutes vos évaluations sur un seul profil, Benoit Allibe est venu faire profiter nos coworkers réputés et autres curieux de renom de son expertise en la matière.

Ayez confiance… ou pas

De la réputation d’une personne peut dépendre la confiance qu’on lui accorde. Or, celle-ci peut se perdre beaucoup plus vite qu’elle ne se gagne. La réputation est un véritable mode de contrôle des relations humaines et économiques. En communauté fermée, les choses sont claires. Tout le monde se connaît. La distribution de la confiance entre pairs est réglée. Mais par internet, lorsque vous devez laisser les clés de votre logement ou faire du covoiturage avec un “inconnu”, comment ne pas se méfier ? Une personne malhonnête peut très facilement se créer de faux comptes sur différents de sites.

Créer de la confiance entre utilisateurs

Il y a plusieurs moyens d’y contribuer, nous explique Benoit Allibe : la vérification de l’identité, la proximité, l’historique des transactions, les pénalités en cas d’annulation de dernière minute, ou encore le contrat d’assurance que peut vous proposer une plate-forme. Cette dernière option renforce la garantie des échanges moyennant une commission qui représente une bonne partie du chiffre d’affaires de certains acteurs de la consommation collaborative. La confiance est alors déplacée des utilisateurs vers la plate-forme.

Conséquence de la désintermédiation

En fonction des plates-formes et de la nature des échanges, il existe différents niveaux de réputation. Il y a 20 ans, eBay fut l’un des précurseurs de l’économie collaborative, introduisant la désintermédiation. Plus de marque entre acheteurs et vendeurs pour garantir la réputation. eBay a donc lancé un service d’évaluation entre individus. On peut y filtrer les résultats de recherche en n’affichant que des offres d’utilisateurs évalués au moins une fois. Aujourd’hui, sur Airbnb, la réputation est fondée sur une double évaluation des utilisateurs et de leurs logements. Enfin, la réciprocité parachève ce modèle, comme sur Uber, où l’on peut noter le chauffeur, qui peut évaluer en retour ses passagers.

Les stratégies d’évaluation

illus-confianceAttention ! Sur Uber, en cas de mauvaise appréciation, vous devrez vous justifier, selon certains critères, ce qui montre une stratégie d’incitation à donner de bonnes notes. Et tout le monde sait bien que la notation de pair à pair est à double tranchant. Quand il s’agit de noter une entreprise, le degré de sévérité des consommateurs est assez grand. Mais entre particuliers, les gens ont tendance à être drôlement plus indulgents, ou plutôt, beaucoup plus stratèges. Recevoir un avis négatif peut être fatal, surtout dès le début ! Pire, l’absence de réputation vous exclut littéralement.

Valeur et usage de la réputation

Quels que soient les critères d’évaluation, malheureusement, moins le vendeur ressemble à l’acheteur, moins cher il devra proposer son offre. Cette distance a un coût. En fin de compte, il est possible de mesurer la valeur marchande de la réputation sur une plate-forme. En fonction de l’activité, la bonne étoile a une valeur différente. Mais au fait, à qui revient-elle ? Au particulier qui doit la gagner, ou à la plate-forme, qui l’intègre dans son classement de confiance ? Tout dépend des CGU / CGV quant à l’usage des données de réputation. Certains sites tentent de se les approprier, ce qui n’est pas sans poser problème d’un point de vue juridique.

Le Droit des données personnelles

En France, la loi “Informatique et libertés” de 1978 est toujours en vigueur. Pour les données personnelles, il n’y a pas de propriété, donc pas de cession, au nom du droit à la vie privée. La notion de données personnelles concerne tout ce qui est lié à une personne unique. Une plate-forme peut être propriétaire des fichiers, des bases de données qui recensent ces données, mais n’en sera jamais propriétaire. Le statut des données de réputation n’est pas si clair, ce à quoi remédiera peut-être le projet de loi “République Numérique” de Fleur Pellerin, voté par l’Assemblée Nationale. Quoi qu’il en soit, le consommateur a un droit de récupération de ses données, gratuitement, ce qui ouvre une perspective à leur portabilité.

illus-new
La portabilité de la réputation personnelle

Aujourd’hui, la réputation fonctionne par silos. Chaque étoile, commentaire, recommandation ne vaut que pour le site sur lequel on a été évalué. Pourtant, certaines qualités transverses peuvent être réutilisées dans d’autres contextes, comme la gentillesse, la ponctualité, le professionnalisme, la réactivité, etc… C’est pourquoi Benoit Allibe et l’équipe de Zen We Share ont fondé Famust.com, plate-forme vous permettant de regrouper gratuitement toutes vos évaluations sur un seul profil. Faites briller de mille feux vos bonnes étoiles pour mieux inspirer confiance dans vos futurs échanges et autres expériences sur l’interstellaire grande toile.

Pour aller plus loin
PCK

Pierre Chanel Kilama

fondateur de Textaz.com développe une nouvelle forme d’écriture créative et collaborative : le Co-Writing. Texteur tout terrain, il met sa plume au service des Studios Singuliers et s’évertue à connecter celles des autres. 

Partagez cet article !

Les prochains Mercredi Singuliers

Comments 1

  1. Pingback: La portabilité de la réputation personnelle | TEXTAZ.PRO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *