Ostéopathie fasciale crânienne, une nouvelle approche

Ostéopathie fasciale crânienne, une nouvelle approche

par Nicolas M. Butera, ostéopathe,
spécialiste de la thérapie fasciale crânienne

Amateurs de Mercredis Singuliers, préparez-vous pour un extraordinaire voyage dans les parties méconnues du corps humain. Nicolas M. Butera, ostéopathe, nous a livré quelques secrets de sa nouvelle approche thérapeutique. Depuis, nos coworkers se portent à merveille !

Osteopatia
Les fascias, ce fascinant réseau

Tout point du corps est lié à l’ensemble des autres par un réseau tissulaire. Comme dans un réseau informatique, les tissus perçoivent n’importe quel dysfonctionnement sur la toile. Les tissus ? Nicolas M. Butera s’intéresse plus particulièrement aux “fascias”, ces membranes fibreuses qui recouvrent de nombreuses parties du corps et en occupent les espaces intermédiaires, formant ainsi ce vaste réseau de communication. Les fascias recouvrent les muscles, les viscères. Vous en trouverez également sous les couches profondes de la peau. Or, en cas de pépin physique, la cause peut se trouver à un point X et l’effet, survenir à un point Y, bien souvent, loin du point initial ! Par conséquent, pour un ostéopathe, les fascias constituent un excellent chemin à suivre pour établir un bon diagnostic et proposer un bon traitement.

Le jeu du crâne et du sacrum

Pour notre intervenant, le crâne est la clé, à l’une des deux extrémités du système “crânio-sacré”, reliées par la colonne vertébrale, centre des racines nerveuses de tout le corps. D’une part, le crâne représente l’unité de contrôle, l’origine de toutes les chaînes posturales. Les yeux, l’oreille interne et la mandibule reçoivent toutes les informations sur la posture. À l’autre bout de la colonne vertébrale se trouve le sacrum, cet os de forme pyramidale qui soude les vertèbres dites sacrées et dont la pointe est le coccyx. Pourquoi vous parler du système crânio-sacré ? Il est essentiel, en ostéopathie, dans le mouvement de la respiration primaire…

osteopignot-approche-crc3a2nienne-3
La respiration primaire, l’autre respiration

Et oui ! Respirer n’est pas seulement une affaire d’oxygène et de poumons ! La respiration primaire est le mouvement par lequel les cellules s’alimentent, reçoivent enzymes, hormones et éliminent leurs déchets ou métabolites. Du point de vue du rythme de la respiration primaire, le corps entier suit la vague du système crânio-sacré, véritable centre névralgique et pas aussi figé que l’on pourrait le croire. Justement, pour un mouvement optimal, la mobilité des os du crâne joue un rôle fondamental selon notre ostéopathe, bien qu’elle ne soit pas reconnue par la médecine traditionnelle. Pour l’instant, ce mécanisme n’est pas explicable et sa réussite, difficile à quantifier.

l’os sphénoîde : sous les visages, un papillon

Lorsque notre intervenant nous parle du crâne, c’est bien pour attirer notre attention surPalais la liberté de mouvement des os qui le composent. Et l’os qui contrôle la mobilité du crâne est le sphénoïde. Rappelez-vous : tous les points du corps sont liés. Vous l’aurez peut-être compris, la nouvelle approche de notre ostéopathe consiste donc à libérer l’os sphénoïde, pour libérer ainsi, en cascade, le crâne, le sacrum et par conséquent, engendrer une détente des fascias dans tout le corps. Comment agir sur l’os sphénoïde ? Par de précises pressions sur le palais et les tempes, rares extrémités atteignables de ce mystérieux papillon qui trône derrière votre visage. Certaines zones du palais correspondent même à certaines zones du corps : le sphénoïde est connecté à tout l’organisme !

L’osthéopathie fasciale crânienne

Chaque dysfonction ou blocage crânien provoque un déséquilibre postural, créant des
prédispositions pour de nombreuses pathologies. En libérant les os du crâne, les fascias se détendent et le corps peut mieux répondre à son environnement comme aux problématiques internes. Les dentistes sont d’ailleurs les premiers à savoir que le crâne peut bouger et l’influence de ce fait sur tout l’organisme. En agissant à la racine, l’ostéopathie fasciale permet donc d’obtenir un nouvel équilibre, plus rapidement. Et si le déblocage du sphénoïde est accompli correctement, pas besoin de nouvelle séance ! Rappelons toutefois que chaque action ostéopathique peut avoir un effet différent selon le patient et le praticien. Nicolas M. Butera encourage la pluridisciplinarité, les collaborations entre médecines, pour apporter les meilleures réponses.

Contact
Nicolas BUTERA
06 65 24 88 27
44, rue de Tocqueville, 75017 Paris

nicsbut[at]hotmail.it

PCK

Pierre Chanel Kilama

fondateur de Textaz.com développe une nouvelle forme d’écriture créative et collaborative : le Co-Writing. Texteur tout terrain, il met sa plume au service des Studios Singuliers et s’évertue à connecter celles des autres. 

Partagez cet article !

Les prochains Mercredi Singuliers

 Les derniers articles mis en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *