Mercredi Singulier de Google Analytics

Google Analytics par Julien Bréal consultant

Google Analytics, pour quoi faire ?

Officiellement

  • comprendre pour prendre des décisions
  • savoir qui vient sur votre site
  • cerner les points forts/faibles de votre site

 

Officieusement

  • comprendre pour payer des publicités plus efficaces
  • se concentrer sur le client qui achète
  • ne plus ‘perdre de temps à écrire des articles et passer plus de temps sur facebook’ Ah bin merci !

 

Le règne du clic

Google Analytics segmente des informations sur les visiteurs et leurs actions sur votre site internet, regarde qui clique : où, d’où, quand, combien de fois, sur quel support, à partir de quel média etc.

Manuel d’utilisation et conseils à conseiller
  • Tracker son site : se réjouir des macro-conversions, lorsque une visite se convertie en achat puis analyser les micro-conversions, lorsqu’un visiteur met l’article dans le panier et ne l’achète pas il faut chercher à quel moment il s’est arrêté sur le site.
  • Faire des annotations : pour garder un historique de vos campagnes. Permet de comparer les effets sur le long terme
  • Utiliser les filtres créés et approuvés par d’autres utilisateurs avertis (les importer dans le moteur de recherche des segments)
  • Utiliser l’interface test avant de mettre en Master les aspects à analyser pour voir si les données qui remontent sont pertinentes
  • Utiliser Paditrack pour créer des tunnels d’analyse plus poussés
  • Consulter le résumé de toutes les données que google a sur vous, à l’occasion…

 

Les outils qui vous vont si bien
  • Les rapports personnalisés Google Analytics : envoyez des rapports tout faits et paramétrés selon le profil de votre collaborateur, au lieu de lui donner les mots de passe
  • Google tag manager : tableau de bord synthétique de tout ce qu’on a tagué sur Google Analystics
  • Google webmaster tools : pour analyser notre page en fonction des recherches de mots clés. Détourne la mention ‘not provided’ de 90% des mots clés qui fait qu’on ne sait pas par quel mot clé notre site a été trouvé. Permet d’indiquer les liens cassés.
  • Module de désactivation de google analytics : pour sortir des radars et ne pas être comptabilisé comme mon plus fidèle client…

 

Les nuances des coworkers

‘-Tout le monde peut faire ça sur n’importe quel site ?

– Non, pour faire l’analyse, tu dois quand même prouver que le site t’appartient.

– Oui… à part si t’es google !’

‘-Le taux de rebond élevé sur un site vitrine c’est très positif, ça veut dire que le visiteur a trouvé tout ce qu’il voulait sur ta page. Sur un site marchand… ça veut dire qu’il n’a rien trouvé ! Enfin tout dépend du contexte ! ’ 

Ce que Google ne peut pas (encore) faire (ouf)

Google voit votre adresse IP, mais pas vous en tant que personne.
Google Universal (la V2 d’analystics) analyse des segments, il ne peut pas recomposer une action.
Ex : si vous commencez à lire un article sur votre tablette, et le finissez le soir sur votre ordi.

Mais j’y pense !

D’un point de vue Analytics dix visiteurs valent mieux qu’un seul visiteur. Mais si j’ai un seul visiteur qui reste sur mon site une seule seconde et se jette sur le téléphone pour me proposer le contrat du siècle, quel est mon taux de conversion ?

 


julien-brealIntervention proposée par @JulienBreal community Manager

www.julien-breal.fr

 


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *