Mercredi Singulier de Carton Plein !

Carton Plein : coeurs, jambes et bras vertueux du réemploi !

Compte rendu de l’intervention aux Studios Singuliers
de Do Huynh, directeur de l’association Carton Plein.

Le déménagement est la deuxième situation la plus stressante dans la vie des français: ça ne vous rappelle rien ? Des cartons introuvables, à moitié déchirés, un camion de location impossible à garer, à ne surtout pas abîmer, des amis qui annulent tous au dernier moment, et plus rien pour emballer tout ce qui reste… Heureusement, sachez-le : une autre voie existe ! À l’occasion de ce Mercredi Singulier, Do, directeur de “Carton Plein”, nous a présenté une excellente alternative, mêlant upcycling, réinsertion socio-professionnelle des sans-abri et tarifs défiant toute concurrence.

Recyclage et réinsertion

En 2012, Do trouvait moins de sens dans son métier d’informaticien que dans son engagement bénévole dans des associations venant en aide aux plus démunis. Lorsqu’il en apprit l’existence dans son quartier, Do fut tout de suite séduit par le projet Carton Plein. L’idée de départ était de recruter et réinsérer professionnellement des personnes sans domicile pour collecter des cartons usagers et les revendre au poids, à hauteur de 50 € pour… une tonne à recycler ! D’un point de vue comptable, les premiers résultats furent peu concluants. Le succès de Carton Plein est venu d’ailleurs.

Qui dit “cartons”, dit…

Quotidiennement, Do et son équipe se sont rendus compte, d’une part, que bon nombre des cartons collectés étaient encore en très bon état et de l’autre, que de plus en plus de particuliers les sollicitaient pour en récupérer en vue de leurs déménagements. Eurêka ! En étudiant de plus près ce marché, avec une moyenne de 10 000 déménagements par mois à Paris, ils décidèrent de se positionner en réponse à cette demande forte et pérenne, avec une nouvelle offre à 1 € le carton, livré à domicile et potentiellement re-collecté ! C’est ainsi que Carton Plein est passé du modèle du recyclage à celui de la réutilisation et son économie circulaire.

Et de vaillants bras pour les porter !

Toujours à l’écoute du terrain et des besoins réels, Carton Plein s’est mis tout aussi naturellement à proposer ses services de déménageur, au-delà de la collecte et de la livraison de cartons. Déjà forts d’un effectif conséquent et mobile, équipés de solides triporteurs et de remorques à vélo parfaitement calibrées, les vaillants bras de Carton Plein se sont lancés à la conquête d’un créneau justement peu convoité par les professionnels du secteur : les déménagements de petites surfaces. À partir de là, Carton plein a commencé à vraiment bien porter son nom.

IMG_20151022_144025-web

Upcycling à bicyclette

Gare aux préjugés ! Déménager à vélo avec un tel équipement est loin d’être un second choix : à bien y réfléchir, pour de courtes distances de moins de 10 km, c’est la solution idéale ! Plus de stress au volant du camion, de location à prix exorbitant, de lourde pénalité à payer à la moindre égratignure, de place impossible à trouver pour se garer… Et, soit dit en passant, le vélo, en plus de muscler les jambes et le coeur, ça ne pollue pas. La bicyclette est d’ailleurs un outil de travail accessible pour les employés en réinsertion : pas besoin d’avoir le permis. Vous l’aurez compris, le cyclo-déménagement a un bel avenir devant lui. Montréal fut pionnière en la matière. Sur Paris, Carton Plein est le premier acteur du genre.

De la rue au réemploi

Au-delà des cartons et des bicyclettes, c’est la dimension profondément humaine qui fait, avant tout, le sens, la force et la beauté du projet Carton Plein. Derrière cette activité bien utile à notre planète, le but principal de l’association est d’accompagner des personnes exclues, en situation d’extrême précarité, à retrouver une place dans la société à travers un premier emploi, condition sine qua non pour ouvrir l’accès à de nombreuses droits et notamment le logement en France. Pour quelqu’un qui dort dehors, retrouver du travail, même pour quelques heures par semaine, c’est retrouver la sensation d’avoir un rôle, d’être utile aux autres, d’être attendu et considéré par la société. Et les statistiques parlent d’elles-mêmes : le taux de réussite Carton plein dépasse les 60 % en matière de réinsertion vers un nouvel emploi, ce qui est supérieur à la moyenne des acteurs dans ce domaine.

Recette d’un carton humain

Plusieurs raisons expliquent ce succès hors norme. Premièrement, Carton Plein ne recrute jamais en direct. Ils passent par des associations qui accompagnent déjà des personnes en situation de grande précarité sur le volet social et les orientent vers eux, en complément, pour la partie professionnelle. Un double accompagnement est donc nécessaire et obligatoire chez Carton Plein. Deuxièmement, la dimension relationnelle est la clé. “Quand les relations sont bonnes, tout va mieux : nous avons cela à cœur” explique Do, animé d’une humanité inspirante. Carton Plein organise des sorties, des temps de socialisation, appréciés des membres de l’équipe. Troisièmement, les personnes en réinsertion, appelés ‘valoristes’, commencent au rythme de leur choix, petit à petit, ce qui rend accessible cette première marche vers le retour à l’emploi. Il n’est donc pas étonnant, avec de tels ingrédients, que ceux qui passent par ce dispositif reviennent souvent en tant que bénévoles.

20150526_144000-web1

Au plaisir d’emménager

Aujourd’hui, les bras vertueux de Carton Plein collectent plus de 6000 cartons par mois principalement chez des professionnels, dans de petits gisements. L’équipe compte essentiellement des personnes en réinsertion, ainsi que de nombreux bénévoles et une dizaine d’employés permanents : encadrants techniques, accompagnateurs socioprofessionnels, volontaires et stagiaires. Précédé par sa réputation, Carton Plein est désormais recommandé par les mairies de Paris et les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire. Une nouvelle antenne vient d’ouvrir dans le 14ème arrondissement avenue Saint-Vincent-De-Paul, pour couvrir le sud de la capitale, en renfort de l’atelier de la rue du Nord du 18ème arrondissement. Prochainement, Carton Plein compte investir dans des vélos électriques, afin de travailler sur de plus longues distances. Vous comptez déménager sur Paris ? Rendez doublement service à la planète et à la société en passant par Carton Plein ! Vous risquez même de passer un très bon moment.

1920357_792780597461283_2060624005407897199_nPour aller plus loin

Le site internet de Carton Plein : http://cartonplein.weebly.com/
Nord : 33, rue du Nord • 75018 Paris
Sud : 82, avenue Denfert-Rochereau • 75014 Paris

PCK

Pierre Chanel Kilama

fondateur de Textaz.com développe une nouvelle forme d’écriture créative et collaborative : le Co-Writing. Texteur tout terrain, il met sa plume au service des Studios Singuliers et s’évertue à connecter celles des autres. 

 

 

Partagez cet article !

Les prochains Mercredi Singuliers

 Les derniers articles mis en ligne